Morue séchée

J’ai testé pour vous la morue séchée en apéro.
Ça ressemble à du carton mais avec des fibres. C’est impossible à couper au couteau. Tu dois déchirer le morceau en suivant le sens des fibres. Tu dois mâcher ça longtemps pour l’impregner de salive et l’attendrir suffisamment pour penser à l’avaler. Une bonne gorgée de bière est requise pour éviter l’engorgement. Aucun intérêt gustatif. Par contre, c’est le top du top pour les adeptes de la secte Dukan : 83 % de protéines, 0,86 %de matière grasse (en plus, que des Omega3) … Les filles … Passez vos commandes, et je vous en ramène. Par contre, prévenez d’avance vos compagnons … Ça risque de « puir » un peu dans vos bouches.

This entry was posted in pendant and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *