16/7 Le stress monte

Me voilà dans le bus qui m’amène à Narvik. Bizarre comme le stress monte. La trouille de rater le train, de perdre des affaires, d’oublier quelque chose d’essentiel pour la fin de la balade. Sentiment d’autant plus incroyable qu’il n’y a aucune raison particulière. J’ai pris pas mal de risques en acceptant les diverses sollicitations et en saisissant toutes les opportunités possibles. Là, je ne risque plus grand chose et pourtant je flippe.
Je me réfugie dans des routines de contrôle qui me rassurent. Vérifier à maintes reprises le contenu de mes poches : papiers d’identité, carte bleue, porte monnaies. 1,2,3. Ils sont tjs placés dans les mêmes poches. À chaque fois que je bouge: 1,2,3… Oui tout est là. Ça frôle le TOC… Mais bon, je me connais. Quand je suis crevé, ou quand je me relâche après une période intense, ces rituels limitent mes conneries ou oublis éventuels, et me rassurent. Par contre, au moindre défaut (élément qui n’est pas a sa place), je passe en mode panique. En un instant, une décharge d’adrénaline, la recherche de l’élément manquant, l’esprit qui s’emballe et qui calcule ce qu’il faudra faire en cas de problème, puis le soulagement quand l’élément manquant est retrouvé. Épuisant ce fonctionnement.
Mon esprit est en train de se focaliser vers le dernier tronçon de mon parcours en solo : les 20h de train entre Narvik et Stockholm. À Narvik, je passerai mes dernières heures en Norvège. Je dois en profiter un Max. Qqs petits souvenirs à acheter, humer la ville, parler aux gens …
Et en attendant d’arriver à Narvik, profiter des paysages fabuleux même sous la pluie le vent et le froid qu’offre ce pays.

This entry was posted in pendant and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>