11/07 Bjorg/Henningsvaer

Première nuit lofotenienne : fraîche mais reposante grâce au masque magique. Par contre matinée difficile. Rien n’est ouvert pour le petit déjeuner. Je me contente d’un fond de boîte de gâteaux. Sans café. Ni kaffe.
En route pour Bjorg et son musée viking. Le bus longe une côte très découpée. D’immenses falaises plongent directement dans la mer et les neiges éternelles sont à portée de main. Lumière grise assez étrange.
Après la visite fort sympa, direction Svolvaer puis Henningsvaer. Cette dernière est un ancien port de pêche où j’espère pouvoir faire une sortie de snorkeling (randonnée côtière en apnée). Maintenant c’est plutôt un décor pour touristes en quête d’authenticité. L’authenticité est une notion bien relative. Difficile de comparer les attentes de touristes espagnols voyageant en conserve (pardon, en bus climatisé aux vitres teintées), attendant dans le bus que le chauffeur (ganté pour ne rien salir) ait descendu et aligné les bagages, se précipitant ensuite comme des chiens vont à la curée vers leur hôtel pompeusement intitulé rorbu hotel, difficile de comparer l’authenticité attendue par ce gens-là avec le pêcheur dont le rorbu était la maison, le centre de toute la vie. Difficile également de la comparer à mes attentes de randonneur campeur sauvage qui vient de passer une nuit fantastique juste à côté d’un phare à l’extrémité de la baie qui enserre le village. Mes aspirations du moment, un face à face avec la nature avec comme seule limite une toile de tente….

This entry was posted in pendant and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>